Infos Generales “sur place”

Arrivée à la Havane

Avec Air France, il sera à votre arrivée (+/- 18h) local, avec Air Ibéria ou Air Europa (+/- 21h-22h). Dans tous les cas 6h de moins qu’en France, Cuba changeant l’heure comme nous.

Préparez vous donc à vivre une longue journée !!

A votre sortie d’avion, direction le hall « Immigration ». Présenter votre passeport, visa et ticket d’avion aller. On vous demandera de fixer un point face à vous, c’est en fait pour prendre une photo. Si des questions vous sont posées, ce sera sur l’objet de votre voyage (turismo) et où vous allez loger (casa particular / hôtel). Mieux vaut faire court, ce genre de formalités ne durera que moins surtout si vous ne parlez pas Espagnol !!
Ensuite vous passerez le portique « rayons X ». Mettre dans le bac à votre disposition, chaussures, ceinture, montre, monnaie, portable, ordi, et tout ce qui est métallique…

Si l’assurance « frais médicaux » devait vous être demandée, ce serait précisément après le portique  “rayons X”, juste avant d’aller récupérer vos bagages soute.

Les valises peuvent tarder à apparaître et plus vous aurez d’équipements électroniques dans votre bagage soute, plus vous l’attendrez !! Mieux vaut les avoir en bagage cabine ou à la main

A la Havane, les bagages les plus gros et/ou lourds sont souvent retirés du tapis roulant. Si vous       ne voyez rien arriver, faire le tour du tapis et chercher si vos bagages ont déjà été déchargés

S’ils n’arrivent vraiment pas (rare), faire une réclamation au service « equipaje extraviado » Vous devrez remplir un formulaire avec le numéro de votre vol et bagage (sa forme, couleur, poids) et donner l’adresse où vous allez résider afin qu’il vous soit livré…

Arrivée à Santiago de Cuba

Avec la “Cubana de aviacion”, comme le vol continue ensuite vers la Havane, sachez que si moins de 40/50 passagers descendent à Santiago, le vol peut atterrir en premier à la Havane. Donc dans ce cas, arrivée à Santiago bien plus tard ou le lendemain. Avec la compagnie Air Caraïbes, ce problème ne semble pas se poser !!

Douanes

Jusqu’à fin mars 2008, il était compliqué de rentrer certains équipements basiques comme un (Lecteur DVD) et pour les “ordi portables” c’était parfois un peu galère (mais ça c’était avant) !!
Dorénavant c’est autorisé, pour autant, si un douanier zélé vous demande de remplir une déclaration, faîtes le de « bon cœur », cela ne vous engage strictement à rien…

      A ce sujet, toujours affirmer que c’est pour votre usage propre et en aucun cas pour offrir.                  Tout équipement laissé à Cuba est susceptible d’être taxé ” lourdement ” par les douanes

En terme de règles douanières, il n’est pas “légalement” possible de rentrer plus de 30kg de bagages à Cuba. En cas de “surpoids”, inventer pour justifier d’un long séjour….

Concrètement

    • A la Havane, très rare, cette mesure concerne surtout les Cubains
    • A Santiago, moins rare et quelques fois appliquée à tous les passagers

Si le hasard veut que votre valise soit fouillée, pas de soucis, sauf si vous avez des kilos de marchandise destinés à être offerte ou vendue. Dans ce cas, ils vous feront payer une taxe du montant estimé de la prise, tenter de la minimiser à quelques dizaine d’€uros !! Nul n’étant censé ignorer la loi, sachez que globalement vous ne pouvez entrer à Cuba que vos affaires personnelles !!

Avant de quitter l’aéroport

A la « Cadeca » de chaque côté de la sortie, changer (500€) afin de pouvoir payer vos premières dépenses comme le taxi. Profitez en pour acheter de l’eau en bouteille !!

Un mot des 5 Indispensables

Passeport (sur place)

A présenter à chaque fois que vous logerez chez l’habitant « casa particular » ou à l’hôtel, mais aussi pour entrer sur les îlots touristiques (cayos). A présenter aussi pour tout paiement et/ou retrait avec la CB, changer des espèces, location de voiture…Prévoir tout de même une copie pour éviter d’avoir l’original sur soi lors des visites.

Billet d’avion (sur place)

Si vous voyagez avec la « Cubana de Aviacion », il faudra confirmer votre vol retour 3 jours avant la date. A la Havane, c’est l’occasion d’une balade jusqu’à « la Rampa / Calle 23 », ( menu adresses utiles) ou sinon demander à votre «casa» qu’ils y téléphonent de votre part (confirmar el vuelo de regreso).

Visa de tourisme (sur place)

Le garder précieusement. Il vous sera très peu demandé

    • sauf dans certaines «casa particular» avec le passeport à votre arrivée, en fait ça dépend seulement des villes
    • si vous souhaitez prolonger votre visa sur place (voir rubrique en fin de page)

Assurance frais médicaux (sur place)

Que l’on vous l’ai demandée à votre arrivée ou pas, sauf en cas d’hospitalisation et/ou rapatriement, aucun besoin. Par contre, indispensable si vous souhaitez prolonger votre visa (menu adresses utiles) pour savoir où l’acheter à la Havane.

Argent (sur place)

Les Espèces: Après avoir changé à l’aéroport, vous pourrez changer un peu plus lors d’une promenade en ville (menu adresses utiles). Ne pas circuler avec exagérément d’argent sur soi. Si par cas vous êtes abordés dans la rue et que l’on vous dit que le « $ » ne sert à rien mais qu’il vous faut du peso Cubain « MN », NE PAS VOUS FIER, C’EST DE L’ARNAQUE et faux.

La carte bancaire (CB): A tout paiement / retrait avec la CB est appliqué le taux de (1,03) correspondant à la différence de valeur entre « € / $ US » et « € / $ »

En payant ou retirant 100 $ avec votre CB, il vous sera facturé 103 $ US. Sur votre compte en France sera débité l’équivalent en € suivant la parité du jour € / $ US

Taxi (de l’aéroport au logement)

En sortant de l’aéroport, vous allez prendre un taxi pour rejoindre votre logement. Ne pas céder pas à la fatigue et à l’agitation ambiante et garder un œil sur vos bagages.
A la Havane le taxi coûte (25/30$), à Santiago (7/10$). Lors du trajet, si l’on vous propose de changer de l’argent dans un hôtel ou tout autre lieu, dire que non (no, gracias) pour éviter toute embrouille…

Trouver votre logement

Si vous logez à l’hôtel, généralement le nom suffira au chauffeur. Chez l’habitant (casa particular), il lui faudra plus de détails. Si vous ne parlez pas Espagnol, notez l’adresse sur un papier et donnez la au chauffeur de taxi, veiller à ce que soit précisé le quartier (Centro Habana / Habana Vieja / Vedado / Miramar…).

Les adresses à Cuba sont libellées différemment de chez nous. En premier la rue (nom ou chiffre), le numéro quand il y en a un, et entre quel et quel (nom ou chiffre) de rue est situé l’endroit ou numéro. Le quartier est toujours précisé sur ce site (exemples au menu adresses utiles / comprendre les adresses)

La casa particular

N’importe qui ne peut pas louer une chambre à un étranger. A l’entrée de la maison ou appartement, un sigle bleu indique que cette maison loue des chambres en monnaie touristique. Vous serez reçu par les propriétaires et rapidement on vous demandera votre passeport afin de vous inscrire sur le livre «immigration», livre que vous devrez signer. On vous demandera aussi si vous comptez prendre les petits déjeuners et repas. A vous de décider suivant vos habitudes et feeling. Concernant les repas, ce site propose plusieurs adresses sympas tout près de votre «casa ». Pour autant la cuisine «maison» révèle quelques perles et vous n’avez pas à vous déplacer (voir rubrique Cuisine)…

A Cuba, tout fonctionne au 110V avec généralement des fiches plates type US. On trouve pour autant de plus en plus de prises 220V avec fiches rondes, notamment dans les chambres ayant la climatisation. Les draps et serviettes de toilette sont fournies. Les “casas” indiquées sur ce site proposent toutes la salle de bain / toilettes indépendantes.

A l’heure de loger chez l’habitant, il est important d’être bien orienté. Les maisons conseillées sur ce site sont sûres, propres et honnêtes, donc pas de crainte pour laisser votre argent dans votre valise fermée (cadenas) et vos affaires persos dans la chambre

En plus de la clé de votre chambre, certains proprios vous donneront la clé de la porte d’entrée. D’autres non et vous demanderont de frapper ou sonner et vous ouvriront à n’importe quelle heure. Ceci seulement afin que vous n’entriez pas avec un(e) Cubain(e) à leur insu. D’autres vous le permettront, notamment à la Havane…
Demander une carte de visite (tarjeta) à chaque fois que vous allez dans une nouvelle «casa», ceci afin d’avoir toutes les coordonnées et la retrouver plus facilement.

L’eau du robinet

Ne pas la boire, non pas qu’elle ne soit pas potable mais nos estomacs ne sont pas habitués et elle n’a pas bon goût. Beaucoup de «casa» la font bouillir (agua hervida) ou ont des filtres (filtro), pas de soucis dans ces cas. Pour autant, la meilleure solution pour les courts séjours est l’eau en bouteille, gazeuse ou pas !! Garder les pastilles purificatrices d’eau pour les cas extrêmes seulement

On trouve dorénavant des bonbonnes d’eau minérale de 5l à 1,90$ (voir adresses utiles). Au-delà du prix plus avantageux au litre, cela évite surtout d’acheter de l’eau tous les jours, car vu la température ambiante il faut boire, au moins 2l/jour…

A SAVOIR
  De plus en plus d’établissements fabriquent les glaçons avec de l’eau filtrée. Par contre les légumes et salade sont lavés avec de l’eau du robinet, le garder à l’esprit

Pharmacie Internationale

Même si l’offre est réduite, vous trouverez si vous l’avez oublié, l’indispensable pour soigner rhume, toux, grippe, turista, infection (voir menu adresses utiles).

Police

Omniprésente physiquement et via caméras, vous ne la verrez pas tout le temps mais elle veille (à vous et à tout). Pas de tension particulière avec les touristes, parfois avec les Cubains. En effet, ils se font souvent contrôler et ce sans raisons apparentes notamment à la Havane ou en votre compagnie !! En cas d’infraction grave et/ou accident de voiture, la police peut confisquer temporairement votre passeport et visa.

Prolonger son visa de Tourisme

Le visa de tourisme avec lequel vous rentrez à Cuba n’est valable que 30 jours. Pour rester au delà vous devez le faire prolonger “prorrogar” au service immigration des principales villes. Vous devez fournir :

– Votre passeport et le visa de tourisme qui vous a permis de rentrer à Cuba ainsi que la preuve d’une assurance voyage en cas d’hospitalisation et/ou rapatriement (menu “adresses utiles“)

– Un justificatif de l’adresse où vous logez, ce dernier étant fourni par votre casa sur simple demande “comprobante”

– Timbres fiscaux à hauteur de 25 $ que vous pouvez acheter dans tous les “Banco Metropolitano” (menu “adresses utiles“)

Quoi amener pour offrir

Dans un pays qui manque de tout sauf de soleil et bonne humeur, difficile de ne pas trouver quoi amener dans ses bagages pour faire des heureux sur place…

C’est l’occasion de faire un peu de vide dans votre penderie et celle de vos chers amis. Vêtements d’enfants, d’adultes, chaussures, draps, couvertures, serviettes de toilette, pour la partie textile. Mais aussi stylos, cahiers, jouets, poupées, balle de tennis pour les scolaires… Autre idée qui prend peu de place et fera des heureux(ses), demander des échantillons à votre pharmacie, parapharmacie, parfumerie, salon de beauté. Avant tout, savons, shampoing, parfums….. Pour toute autre initiative, privilégier les produits de base (savon, shampoing, déodorant, rasoir)

 

Médicaments

Les médecins Cubains ont bonne réputation au niveau International mais ils manquent de médicaments et moyens. C’est pourquoi :

Pour faire un geste supplémentaire, trois produits phares

    • Paracétamol vitaminé C / Paracétamol 1g (Efferalgan)
    • Multi-vitamines (Bion 3, Supradyn, Isoxan, Pharmaton Capsergy)
    • Antibiotique à large spectre (Amoxicilline 1g)

Pour vous, médicaments à emporter en cas de

    • Diarrhée (Smecta / Immodium)
    • Rhume (RhinAdvil, …..)
    • Piqures de moustique (surtout l’été)
    • Maux de tête (Paracétamol vitaminé C)
    • Coup de soleil (Crème type Biafine ou gel à base d’Aloé Vera)
Posted in Infos Generales

Cubaniza’o